27 novembre 2006

Freaky Styley (1985)

Red_Hot_Chili_Peppers_Freaky_Styley_334950Les titres de l'album :
   1. "Jungle Man" - 4:09
   2. "Hollywood (Africa)" - 5:03
   3. "American Ghost Dance" - 3:51
   4. "If You Want Me to Stay" - 4:07
   5. "Nevermind" - 2:47
   6. "Freaky Styley" - 3:39
   7. "Blackeyed Blonde" - 2:40
   8. "The Brothers Cup" - 3:27
   9. "Battle Ship" - 1:53
  10. "Lovin' and Touchin" - 0:36
  11. "Catholic School Girls Rule" - 1:55
  12. "Sex Rap" - 1:54
  13. "Thirty Dirty Birds" - 0:14
  14. "Yertle the Turtle" - 3:46


Producteur : George Clinton

Date de sortie :
30 août 1985

Line-up : Anthony Kiedis, Michael Balzary, Hillel Slovak, Cliff Martinez

Label : EMI

Notes :
Toutes les chansons sont écrites par Anthony Kiedis, Michael "Flea" Balzary, Cliff Martinez et Jack Sherman, à l'exception des pistes 2 et 4 qui sont des reprises de The Meters et Sly Stone ainsi que les pistes 5 et 12 écrites par Flea, Kieids, Slovak et Irons.
Enregistré à Detroit, Michigan à l'initiative de George Clinton dans le but d'éloigner Hillel Slovak et Anthony Kiedis des tentations de L.A.

Analyse de l'album :
    Un an après le premier essai, les Red Hot Chili Peppers s'y recolle, sous la houlette de George Clinton, le pape de la Funk Music, et avec Hillel Slovak de retour à la guitare (bien que la grande majorité des titres ont été écrits avec Jack Sherman).
    Le deuxième opus s'ouvre divinement bien avec l'enchainement "Jungle Man"-"Hollywood", qui permet de remarquer d'entrée la patte de leur nouveau producteur. Les cuivres sont beaucoup plus présents et rajoute une touche de funk tout à fait réussie, cette album se révelera être le plus funky de leur discographie. Et à Hillel Slovak de montrer l'étendu de son toucher hendrixien tout au long de l'album.
    Quelques petits joyaux jalonnent cet album : "Blackeyed Blonde", "The Brothers Cup"
, le décalé "Catholic School Girls Rule" (le clip est hilarant, mais a été censuré... Allez savoir pourquoi ?). Le tout étayé par d'autres titres de bonne facture comme "American Ghost Dance", "If you want me to stay" et le très punk "Battle Ship", rendant Freaky Styley très consistant.
    Parlons un peu de "Sex Rap", où Anthony Kiedis passe en revu le vocabulaire consacré à la chose, mais l'instrumental soutient bien les paroles, ce qui en fait un très bon titre, que les Red Hot Chili Peppers aime encore jouer, bien que son public s'est considérablement rajeuni et très féminisé.
    Et que dire de "Yertle The Turtle" qui cloture l'album, réunissant à merveille le flow d'Anthony Kiedis, les cuivres et la guitare rock.
    Cependant ce Freaky Styley s'est très peu vendu, du moins au début (les rééditions se sont elles très bien vendues avec la reconnaissance du groupe), mais figure en bonne place dans le coeur des fans. La progression des Red Hot est fulgurante, mais il reste encore une marge énorme qui ne demande qu'à être comblée.

Ma note : 7,5/10

Posté par Biglazza23 à 22:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Freaky Styley (1985)

    Salut, je viens de trouver ta page en checkant les dernières mise a jour. Bon courage pour ton travail, en attendant la suite avec plaisir.

    Posté par EBSSS, 27 novembre 2006 à 22:34 | | Répondre
Nouveau commentaire